Gikongoro : "Nous clôturons l’Année consacrée à la Famille, mais nous ne clôturons pas la vie dans la Famille"

Gikongoro :

Du 30 septembre 2017 au 06 octobre 2018, le Diocèse Catholique de Gikongoro a vécu au rythme de l’Année pastorale consacrée à la vie et à la mission de la famille chrétienne. Au niveau diocésain, les cérémonies de clôture officielle et solennelle de cette Année pastorale 2017-2018 ont été célébrées dans la Paroisse Mbuga, le samedi 06 octobre 2018. Elles ont coïncidé avec le lancement d’une nouvelle Année pastorale 2018-2019 dédiée à la jeunesse, année pendant laquelle nous nous pencherons sur le thème suivant : « Dans la même ligne familiale, renforçons la pastorale de proximité envers les jeunes ».

Présidée par Son Excellence Mgr Célestin HAKIZIMANA, Évêque du Diocèse

JPEG - 79.2 ko

Catholique de Gikongoro. Elles ont été rehaussées par une foule immense de fidèles et par la présence des autorités civiles, notamment Monsieur François Habitegeko, Maire du district de Nyaruguru et les Secrétaires Exécutifs des secteurs Uwinkingi et Tare.
Dans son homélie, Mgr Célestin HAKIZIMANA a d’abord remercié Dieu qui a béni la vie conjugale et qui l’a constituée la source de tout le genre humain. Il a continué en priant le Seigneur d’envoyer toujours son Esprit sur nos familles, pour qu’elles puissent rayonner de la présence et de l’influence divine et que chacun de ses membres y ait l’épanouissement et la pleine liberté.

Son Excellence Mgr l’Évêque nous a aidés à faire une relecture rétrospective de l’année pastorale écoulée, en évaluant et en méditant sur ses fruits. Il a dit : « Pour la clôture de cette année, je vous invite à faire une vision récapitulative, afin de relever ce dont cette année nous gratifie, de garder les biens réalisés ; de continuer et de parfaire ce que nous avons entamé et de chercher les stratégies de faire ce que nous n’avons pas pu réaliser. Parmi ce que nous avions prévu tout au début de cette année pastorale clôturée, il y a : Prier pour la famille […] ; organiser des différentes sessions […] ; donner les instructions selon les catégories […] ; instituer les structures de la commission pour la famille […] et préparer de près et de manière efficace les fiancés […] ».

Dans ce message, Son Excellence Mgr Célestin HAKIZIMANA a également annoncé les lignes directives pour la nouvelle année pastorale consacrée à la jeunesse. Il le dit en ces termes : « Je suis heureux de lancer une nouvelle année pastorale 2018-2019. Au cours de cette année inaugurée, je vous invite à continuer dans la même optique familiale, en insistant beaucoup sur la jeunesse ». Il désire que cette année soit caractérisée par une pastorale de proximité renforcée envers les jeunes, surtout les jeunes étudiants et les jeunes employés et par la préparation ponctuelle du Forum national des jeunes qui aura lieu dans le Diocèse de Gikongoro en été prochain 2019.

Après la Sainte Messe, une grande foule s’est rassemblée dans le stade de la Paroisse Mbuga pour la suite des festivités. Dans son mot d’accueil, le Curé de la Paroisse Mbuga s’est centré sur le thème de l’action de grâce. Il a exprimé ses sentiments de gratitude à Dieu qui nous a donné cette année comme opportunité de

JPEG - 163.7 ko

méditer et d’approfondir les dons d’instructions édifiantes que l’Évêque préparait pour chaque quatrième dimanche du mois, réservé à la famille. Il a dit : « Dans cette année, les parents bondissaient de joie. Les enfants brillaient d’allégresse. Les hommes et les femmes ont fait montre de résistance contre les bouleversements et les épreuves de l’avenir. Beaucoup de conjoints qui avaient abandonné leur foyer y sont retournés ».

Dans son témoignage, la famille qui représentait les autres est revenue sur les valeurs d’une famille chrétienne : un modèle d’honnêteté, la prière en famille, le dialogue, la salutation entre les membres de la famille, la clarté dans la gestion des biens de la famille, l’utilisation duplanning familial naturel, former les enfants à aimer le travail et à épargner pour les générations futures, fêter les anniversaires et les jubilés de leur mariage, etc.

Quant au représentant des autorités civiles, le Secrétaire Exécutif du secteur Uwinkingi a mis l’accent sur le rôle de l’Eglise catholique dans la promotion de la paix et du bien-être des citoyens en accompagnant toutes les familles sans discrimination de croyance ou de religion. Il a loué la bonne collaboration et la complémentarité entre l’Eglise catholique et l’Etat. Il a dit que les deux institutions « regardent dans la même direction : bâtir une famille digne de Dieu et du pays, et être proches des jeunes ».

Dans son message de clôture des festivités, Son Excellence Mgr Célestin HAKIZIMANA a adressé ses remerciements à tous ceux qui ont contribué, de près ou de loin, dans les préparatifs des cérémonies du jour, entre autres : le curé et la communauté chrétienne de la Paroisse Mbuga, la Commission diocésaine pour la famille, la Commission diocésaine pour la Justice et Paix, les OPM et la Commission diocésaine pour l’éducation. Il a rappelé que chaque Centre de Santé de l’Eglise Catholique dans le Diocèse Gikongoro a désormais une personne chargée de la dignité familiale. Il a ainsi remercié les Maires des districts de Nyamagabe et de Nyaruguru d’avoir accepté que chaque Centre de Santé du Diocèse puisse engager un chargé de la Planning familial naturel (PFN). Il a terminé son discours en exhortant tous les fidèles à être de vrais protecteurs de la famille contre les parasites d’aujourd’hui, ainsi qu’à être proches des jeunes et des enfants pour le bien de l’Eglise et du pays de demain.

Les festivités du jour ont été clôturées par les agapes fraternelles dans la salle polyvalente du TTC-Mbuga.

Abbé Révérien SINGAYINTUMWAYIMANA
Diocèse Catholique de Gikongoro